City guide : Rio de Janeiro

Si tu vas à Rioooo…. Rio la grande, Rio la belle ! Depuis toujours, je rêvais d’aller à Rio. Et quand j’y ai mis les pieds je dois avouer que cette ville était à la hauteur de mes espérances et encore plus. Ce n’est pas pour rien qu’elle est surnommée » la cidade maravilhosa » (la ville merveilleuse). Rio de Janeiro est une immense ville  située en bord de mer entourée d’une immense baie. Elle est connue pour ses plages de Copacabana et d’Ipanema, sa statue du Christ Rédempteur  située au sommet du Corcovado, son Pain de Sucre… La ville est également tristement célèbre connue pour ses centaines de favelas (bidonvilles).

Elle est la deuxième plus grande ville du Brésil après São Paulo. Située au sud-est du pays, elle est également la capitale de l’État de Rio de Janeiro. Avec ses 6,1 millions d’habitants intra-muros appelés les Cariocas, cette ville est aussi spectaculaire que pleine de contradictions. Mais si il y a une chose qui est sure, c’est que cette ville vaut un voyage à elle toute seule.

Rio était le point de départ et d’arrivée de notre road trip dans l’état de Rio de Janeiro sur la Costa Verde. Nous y sommes restés 3 jours à l’aller, et 3 jours au retour. Et ce n’était pas de trop pour découvrir cette ville aux mille couleurs. Je vous classe mes découvertes par coups de coeur, avec mes bonnes adresses. Et à la fin de l’article, des conseils pour apprécier votre séjour. Bonne ballade à Rio !

Le pain de Sucre et le Corvocado

Si il y a bien 2 choses à voir à Rio ce sont celles-ci ! Vue d’en haut, Rio est encore plus spectaculaire. Le site est magnifique : on ne se lasse pas d’admirer l’immense baie qui entoure Rio (la baie de Guanabara) et de la ou on est on peut voir les plages d’Ipanema, de Flamengo, des criques et les collines verdoyantes de la ville.

Le Pain de Sucre est accessible en télécabine, et la ballade est très sympa. Des petits singes pourront essayer de voler votre casse-croute. Un conseil, restez pour admirer le coucher du soleil. Quand la lumière change sous les rayons oranges, la ville est encore plus belle. De la on voit magnifiquement bien le célèbre Corcovado  (ou Christ Redempteur), une autre symbole de Rio. Le Corcovado est une immense statue d’environ 30 mètres de haut qui surplombe la ville. Allez-y tot le matin pour avoir une vue dégagée.

Le Corcovado est accessible en petit train (très sympa à faire, à travers la forêt de Tijuca) ou en minibus. Vous pouvez acheter les billets sur place ou en ligne pour éviter les files d’attente en haute saison. Il vous en coutera environ 35 euros par personne, de même pour le téléphérique du Pain de Sucre.

Les plages d’Ipanema et de Copaccabana

Sublimes et mythiques les plages de Rio, elles sont une réelle expérience ! Ici, on prend le soleil, on prend son temps, on travaille son bronzage. La plage  de Copacabana est immense, car la promenade qui longe tout le long fait 4 kilomètres. De quoi faire un bon footing si vous vous en sentez l’envie. Sur la plage, toutes les classes sociales sont confondues. On peut y louer des transats, boire une caïpirinha préparée devant vous ou grignoter des brochettes. Et en plus on peut presque toujours payer les marchands ambulants par CB.

Un peu plus chic, je vous invite également à découvrir impérativement Ipanema. J’ai adoré. C’est d’ailleurs dans ce quartier que nous logions et que nous avions trouvé une chambre chez une adorable mamie via Airbnb. Ici c’est « in ».  La jeunesse dorée, les belles filles, les corps bronzés et bobybuildés sont partout. Le point le plus « cool » de la plage se situe vers le poste de sécurité numéro 9 (Posto 9).

Ne manquez pas un petit passage à la boutique Havianas pour vous ramener une paire que vous pourrez personnaliser sur place. Sur la place, à la sortie de la bouche de métro Ipanema, se tient un marché plusieurs fois par semaine de nourritures (surtout fruits et légumes) et une fois par semaine d’artisanat. Il est vraiment très agréable à faire. D’ailleurs autour de cette place vous trouverez des restaurants et des bars sympa pour le diner le soir. Une très bonne boulangerie également (dont je n’ai pas noté le nom, pardon !)

Bonne adresse : le restaurant Cavist (Rua Barao da Torre 358) assez chic, mais top pour se faire plaisir., excellent choix de vins. Beaucoup plus abordable, le fast-food restaurant Galitos Grill (Farme de Amoedo 62) pour manger un poulet grillé accompagné de frites ou de salades, à 2 pas de la plage. Sert aussi le soir.

Le centre (Centro)

Le Centro est un quartier à visiter le jour, de préférence le week-end quand il est très animé (déconseillé le soir). Boulangeries, petites échoppes et marchés pour acheter les fameuses tongs Havainas se suivent dans les petites rues piétonnes. A voir : la Lagoa de Carioca une grande place réservée aux piétons. On y trouve souvent des vendeurs partout. Vous pourrez voir Le couvent Santo Antonio qui domine la place et qui peut se visiter.

Ne manquez pas non plus le quartier de Saara, c’est la que vous trouverez pas mal de boutiques dans des rues piétonnes très animés pour faire quelques achats à des prix attractifs. Ensuite, passage obligé à la fameuse Confeitaria Colombo située Rua Gonvalves (j’ai adoré cette rue et cet endroit). Alors c’est pas donné, certes mais ça vaut le détour. Et puis c’est les vacances !!

Pour terminer la visite du Centro, nous avions visité la cathédrale de Rio. Inratable avec sa forme atypique en forme de pyramide qui surprend.

 

Le quartier bohème de Santa Teresa

Niché sur les hauteurs de Rio sur une colline, le quartier de Santa Teresa à beaucoup de charme. C’est un de mes coups de coeurs à Rio.  Ce quartier un brin hippie est désormais un incontournable pour ceux qui veulent prendre le pouls de la vraie Rio.  Pour prendre un raccourci, on pourrait dire que Santa Teresa est le Montmartre de Rio. Cafés, terrasses, petites galeries d’art ou se mélangent aussi bien les touristes que les habitués. On peut apprécier également les demeures vieillissantes du 19ème siècle qui ajoutent encore plus de beauté à ce quartier.

Ma très bonne adresse du quartier : Cafécito Café (Rua Paschoal Carlos Magno 121), un endroit tellement agréable. Au pied de la station de tram. Installez vous sur la terrasse pour une pause déjeuner au top. Jus de fruits frais, sandwiches, salades… et délicieux cafés avec service très sympa. Franchement, le cadre est magique. On pourrait se croire à Lisbonne, autre ville que j’affectionne particulièrement.

 

Santa Teresa est également un bon choix  pour séjourner dans la ville.
Deux options : soit vous montez à pieds (et c’est sportif) soit vous prenez le tram, très sympa et en prime vous ferez une expérience très pittoresque.
Pour redescendre, prenez les fameuses marches de l’Escadaria Selarón, véritable oeuvre d’art et autre lieu incontournable de la ville qui rejoint le quartier de Lapa, aussi très animé et plus populaire. C’est d’ailleurs à partir de là que vous prendrez le tram pour monter à Santa Teresa.

 

Le jardin botanique (Jardim Botanico)

 

Circuler à Rio

Le métro est un système de transport efficace et sur. Depuis les JO il s’est encore amélioré. Il est propre et climatisé et dessert les principaux quartiers. Il fonctionne de 5h à minuit en semaine, de 7h à 23 h le dimanche et les jours fériés. Il y a 4 lignes.

Les bus sont aussi très efficaces et rapides. Ils vont presque partout. Mais , il est préférable d’étudier son itinéraire avant d’embarquer et d’éviter ceux qui passent dans des quartiers réputés difficile. Ceux que vous utiliserez seront les 583 et 584 les plus touristiques. Ils passent pas Copacabana, Ipanema et la station de train pour le Corcovado. Autres lignes populaires : les 512 et 511 qui vous amènent au départ du téléphérique pour le Pain de Sucre.

Les taxis sont également une bonne option quand on en a plein les pattes de marcher. Mais surtout le soir, en sortant d’un diner même dans les quartiers « chics » ou qui ont l’air « safe » il vaudra peut-être mieux prendre un taxi. Sachant que ceux-ci ne sont pas très onéreux et plutôt sympathiques.

Conseils et danger

Rio n’est pas connue que pour ses belles plages hélas… La violence sévit dans cette ville immense. Au dela des beaux quartiers et des attractions touristiques, la ville compte plus de 900 favelas dont certaines sont très dangereuses. Ne vous aventurez pas seuls dans celles-ci.
D’autres, ont été réhabilitées et il est possible de les visiter (via des associations locales) ou même d’y séjourner (dans des jolis beds & breakfast).
Évitez globalement les quartiers et les rues désertes, restez la ou il y a de l’animation – et cela est valable également pour la journée !
On évitera également de se balader seul sur la plage … Nous en avons fait la mauvaise expérience un soir en rentrant d’un restaurant à Ipanema. Alors oui, vous voulez vous poser sur le sable le soir ? Faites-le la ou tout le monde se met. Ayez sur vous un peu d’espèces au cas ou vous vous feriez braquer comme cela vous pourrez donner quelque chose.
Évitez de partir avec des bijoux de valeur et avec des vêtements de marque. Si vous respectez ces consignes, tout devrait bien se passer !

Pour conclure

Rio est une ville incroyable. Phénoménale et unique qui en vaut le détour. Elle s’est encore modernisée depuis les JO. Elle vaut un voyage à elle toute seule. Prévoyez au moins 3 nuits sur place pour découvrir l’essentiel de la ville. Mais sachez vous arrêter pour flâner et prendre le pouls de cité merveilleuse.
Rio restera pour moi un souvenir inoubliable.

Merci d’être de plus en plus nombreux à me lire.
Faites de beaux voyages !

A bientôt pour une prochaine destination !

Nathalie

 

 

 

 

 

 

 

Publicités