Escapade en Crète

L’île de Crète en Grèce est la plus grande des îles grecques mais aussi la deuxième plus grande île de la Méditerranée orientale. Sa superficie équivaut à peu près à celle de la Corse et la population compte 630 000 habitants.

La Crète est mythique car considérée comme l’île des Dieux. Berceau de la civilisation Minoenne, première civilisation européenne,  cette île ne surprend pas seulement grace a ses paysages, ses gorges spectaculaires mais également à travers son histoire riche.

Un peu moins de deux semaines passées sur cette île, et j’ai été complètement séduite par cette douceur de vivre à la Crétoise. Voici mon récit de voyage.

Pourquoi la Crète ?

Nous voulions partir en octobre, à petits prix, au soleil et sans faire trop d’heures d’avion. La Crète rassemblait tous ces critères. De plus, envahie par les touristes en juillet – aout et écrasée par la chaleur, cette période nous semblait idéale pour pouvoir profiter des sentiers de randonnée dans trop souffrir de la température élevée.

Parcours

Arrivée à l’aéroport d’Héraklion de Paris Orly via Transavia en 3 heures. Nous avons loué une voiture et avons dormi dans le charmant petit village d’Agia Pelagia pour la 1ère nuit.

Crete - Le Blog de Natte

• 1er stop : La Canée (Hania)

La Canée est considérée comme l’une des plus belles villes Crétoises avec ses vieux quartiers entourés de remparts, son port vénitien, son phare du 15 ème siècle, cette ville à un attrait architectural indéniable. C’est une ville très touristique mais ou l’on peut retrouver le calme dans d’adorables ruelles vivant au rythme des habitants. De très bons restaurants, un joli marché couvert ou se délecter de spécialités crétoises à tous petits prix  et une grande et jolie plage à l’est de la ville font de Hania un stop incontournable pour découvrir la Crète.

Crete - Le Blog de Natte Crete - Le Blog de Natte Crete - Le Blog de Natte 2015-10-05 14.51.09

• 2ème stop : Chora Skafion (ou Skafia)

Quel bonheur d’arriver dans ce petit village après une belle et impressionnante route de montagne depuis la Canée.

Skafia ne dispose que de deux petites plages (dont une très jolie) et est une petite bourgade avec des restaurants en enfilade sur le quai avec des serveurs un peu racoleurs. Cepandant, ce petit port de pêche dispose d’un certain charme, avec ses maisons blanches aux volets bleus et il est aussi un excellent point de chute pour visiter les gorges aux alentours (Samaria pour les plus sportifs, ou celle d’Imbros pour les plus cools).

Se cache aussi le magnifique village de Loutro, accessible uniquement en bateau depuis Skafia ou a pieds (attention aux mollets !). Tellement de charme avec ses eaux cristallines, ses petites maisons traditionnelles accrochées à la colline et une atmosphère hors du temps. Ici, pas de bruits de voiture et un calme absolu.

2015-10-07 13.38.12 Crete - Le Blog de Natte

A une heure de marche de Loutro, via un sentier très joli à flanc de colline, on découvre avec émerveillement la plage de Sweetwater Beach. Un unique petit restaurant sur l’eau, des transats et quelques arbres pour l’ombre et surtout une eau limpide. Cette plage vaut le détour, un vrai paradis.
Retour en bateau possible pour quelques euros à Skafia.

Crete - Le Blog de Natte

• 3ème stop : Preveli

Après une piste de 4×4 (accessible en voiture classique) un peu mouvementée on arrive au bout de la route sur un petit coin perdu, la plage de Preveli. 2 petites pensions, une plage et un restaurant. Une vraie impression de bout du monde. A 10 minutes de marche se trouve Palm Beach, une plage de carte postale longtemps utilisée comme un des symboles de la Crète.
Derrière la plage se situe une palmeraie et une rivière ou il est bon de se tremper après la baignade dans la mer. Un petit restaurant est situé sur la plage.
Nous avons passé une nuit dans la petite pension « Preveli Rooms » à 25 euros la nuit, vue sur mer, tout confort.

• 4ème stop : Matala 

Matala est situé à environ 70 km d’Héraklion. C’est un joli petit village de pêcheurs anciennement mythique pour les hippies car situé sur la route de Katmandou. Très connu pour ses grottes aménagées dans la falaise ou les hippies vivaient, Matala bénéficie également d’une bonne situation géographique pour rayonner autour et d’une très jolie plage.

Très touristique la journée (mais moins à cette période car la saison était plus calme), Matala retrouve sa sérénité au coucher du soleil quand les cars de touristes quittent la ville.

Ne pas manquer la marche de 30 minutes menant à Red Beach et la ballade qui surplombe le village. Autre belle journée à faire : une petite randonnée d’une heure menant à la plage cachée d’Agiofarago et ses eaux cristallines. Vous marcherez à travers les gorges ou se niche une ancienne église et déboucherez sur cette magnifique crique.

Crete - Le Blog de Natte  Crete - Le Blog de Natte 2015-10-13 17.40.05  Crete - Le Blog de Natte

Les plus

• Les prix bas (et encore plus bas en basse saison). Ne pas hésitez à négocier le prix de la chambre. En octobre comptez entre 30 et 40 la nuit la chambre double climatisée et tout confort.
• Pour manger : entre 8 et 10 euros pour le repas dans un restaurant. Le dessert ainsi que le raki est systématiquement offert. Pour manger sur le pouce : entre 3 et 6 euros.

• La température de la mer : environ 25 degrés fin septembre ce qui est assez agréable !

• Les produits frais et savoureux

• La facilitée à se déplacer en voiture et à se garer un peu partout (je rappelle encore une fois que nous étions en  octobre)

• Le côté culturel : de nombreux sites historiques a visiter comme Phaistos qui valent le déplacement ou encore le musée archéologique d’Héraklion

A mettre dans sa valise

• Crème solaire, et casquette et/ou chapeau ! Indispensable car le soleil tape fort. Peut-être un petit parasol de plage si vous pouvez. Certaines plages n’ont pas d’ombre mais offrent toujours des parasols a louer à petits prix.

• De bonnes chaussures de marche pour pouvoir faire des petites randonnées ou plus longues. Les sentiers sont souvent escarpés et de bonnes chaussures pour rejoindre certaines plages s’imposent, les sentiers sont souvent très caillouteux.

• Des serviettes de plage confortables car les plages ne sont pas toujours de sables mais parfois faites de petits cailloux.

• Si vous comptez louer une voiture, téléchargez sur votre smartphone l’application CityMap2Go qui fonctionne en mode avion et qui vous permet d’économiser la location d’un GPS. Je l’ai utilisée au Costa Rica et c’est très fiable.

Bonnes adresses

Les Preveli Rooms & Taverna  situé à seulement 20 mètres de la mer de Libye et à 5 minutes à pied de la palmeraie de Preveli. Pour 25 euros offrez vous un moment au bout du monde. Transats et parasols gracieusement prêtés à la journée pour les clients de l’hôtel.

Crete - Le blog de Natte

Le Fantastic Hotel à Matala : charmant hôtel tout confort à quelques mètres du centre ville et de la plage de Matala au calme tenu par une famille adorable. Tout confort.

• Scala Fish Tavern : situé au bout du village sur la jetée un merveilleux restaurant de fruits de mer face … à la mer. Un peu plus « huppée » que le reste des restaurants de la ville mais vaut clairement le détour.

• Gianny Family tavern : situé juste après la place principale de Matala une petite taverne familiale ou on se régale des plats de la mama que l’on voit s’activer derrière les fourneaux. On dine pour 6 ou 8 euros. On se régale et on repart le ventre plein.

Infos pratiques

• Pour y aller : 3 heures depuis Paris Orly via Transavia ou Aegan Airlines (compagnie grecque).

• Location de voiture : préférez Hertz ou Avis. Les loueurs low-cost pullulent mais au final vous vous retrouvez à payer le même montant avec tous les suppléments.

• La Crète c’est l’Europe. On paie partout en euros, et pour entrer la carte nationale d’identité suffit.

• Dans beaucoup d’hôtels, le petit déjeuner n’est pas compris mais tout le nécessaire est mis à votre disposition pour le préparer. Pensez si vous le souhaitez à ramener café soluble, thé et sucre dans vote valise.

J’espère que ce récit vous aura plut et donné envie de découvrir la Crète.

A bientôt pour un prochain voyage.

Publicités