Indonésie

Pourquoi l’Indonésie ?

Le climat : en juin c’’était la saison sèche, parfait pour visiter le pays. et la destination remplit plusieurs critères : aventure, culture, farniente, gastronomie, lointaine et dépaysement.

Rizières Bali

Le voyage

3 semaines (1 semaine à Java, 1 semaine à Bali et 1 semaine à Lombok) en voyage sur mesure avec guide et chauffeur privé.

Hébergements : luxe !  Au programme :

– Le plus grand temple bouddhiste du monde à Borobudur et la ville de Yogakarta

– La découverte des volcans, surtout le Kawah Ijen et ses porteurs de souffre

– Les rizières en escalier de Bali, la ville d’Ubud et la monkey forest

– Les iles Gillis, paradisiaques

– Lombok et ses plages de rêve, préservées du tourisme de masse

Selong Blanak

Plataran Borobudur

Nous sommes partis avec Marco & Vasco à partir du 23 juin pour 3 semaines. Voyage semi-sur mesure à moitié organisé par moi et à moitié par le tour opérator.

Les trajets

Il y a 13h de vol de Paris à Singapour et 3 heures de vol pour rejoindre Yogakarta (prononcer Djodjakarta) dans l’est de Java.   Nous avons voyagé avec Singapore Airlines dans l’A380 et entre Singapour et l’Indonésie avec Silkair. Il y a 6h de décalage horaire. Le visa est fait sur place à la douane pour 20 euros par personne.  Après Yogakarta nous avons pris le train pour Surabaya (4h) dans l’est de l’ile pour rejoindre les volcans, puis le ferry pour Bali (1h) et pour Lombok le speedboat (1h30).

Notre vol de retour partait de Lombok ou un aéroport international à ouvert en 2011. Donc dépéchez vous car Lombok ne va pas rester longtemps si préservée !

Les +

– Des paysages somptueux et diversifiés : rizières, plages, volcans, montagnes, jungle

– L’ile de Java, très authentique

– Les indonésiens d’une gentillesse extrême

– Un éveil des sens avec les spécialités culinaires du pays

ijen

 VM---J12_1

A ne pas manquer

– Le temple de Borobudur, plus grand ensemble bouddhiste au monde avec ses bouddhas géants au milieu de la jungle. A voir au lever du soleil avant que la chaleur n’arrive.

– Le Kawa Ijen à Java, son lac de souffre et ses porteurs de souffre. On peut descendre dans le cratère même si cela est « officiellement » interdit, il faut se faire accompagné d’un porteur.

– Les rizières en escalier de Bali dont certaines sont classées patrimoine mondial

–  La plage de Selong Blanak dans le sud de Lombok. Une des plus belles plages que j’ai jamais vue de ma vie. Au bout d’une route isolée, un seul restaurant et un seul hôtel tenus par le même propriétaire un allemand qui a posé ses valises et n’est plus jamais reparti. Rien à des kilomètres à la ronde à part quelques singes et d’autres plages isolées.

Mes plus beaux hôtels 

Le Plataran Borobudur : exceptionnel. Au cœur de la jungle, quelques villas de luxe, un restaurant et un spa avec vue sur le temple. Complètement magique. Villas avec piscines privées et vue dégagée sans vis-à-vis, architecture Javanaise traditionnelle, restaurant gastronomique, service sans équivalent.

Les Samara Villas : 3 villas au milieu des rizières à l’abri de l’agitation d’Ubud. Massage dans les chambres après une baignade dans la piscine et une journée de ballade.

Le Jeeva Klui Resort & Spa à Sengigi : face à la mer avec une plage privée et une piscine à débordement. Pool Villas avec piscines privées et douches extérieures.

Les Sempiak Villas : Le seul hôtel sur cette plage paradisiaque ou on voir les buffles passer avec en fond les quelques surfeurs qui s’entrainent dans la mer turquoise.. Il y a juste 3 villas toutes avec une vue à couper le souffle sur la baie de Selong Belanak.

sempiak-villas

Pool villa plataran borobudur

Verdict 

Immense pays aux centaines de visages différents. Java est incroyable et foisonnante. Il fait chaud et humide. J’ai adoré Yogakarta. 3 semaines c’est bien mais c’est court en même temps. Bien sur j’ai aimé tout le voyage mais Bali aura été une mini déception. Oui c’est à voir mais après l’authenticité de Java, c’est un peu Disney quand on arrive sur Ubud, principale ville de Bali. Starbucks, tourisme de masse, ashrams dans tous les sens… même si les paysages sont splendides.  Ce sont les balinais qui font toute la différence. Alors que Lombok est paradisiaque et préservée, j’ai trouvé les Sassaks (habitants de l’ile) beaucoup moins chaleureux que les Balinais.
J’ai noté aussi pas mal de similitudes avec les traditions culinaires de mon île la Réunion : on mange aussi à Java la fleur de bananier, et le Jacques (ou fruit à pain) en plat salé.

Un beau voyage.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s