J’ai testé : Les Petits Donuts, les donuts gourmets

Aujourd’hui, on parle gourmandises !! C’est encore dans le quartier Charonne que j’ai fait la découverte de cette petite pépite. Pas très loin de mon studio de yoga, tout près de la chocolaterie et de la pâtisserie de Cyrill Lignac, j’ai poussé la porte du joli magasin de Les Petits Donuts.

Le Concept

Il y avait les Choux avec Popelinis, les éclairs avec L’Eclair de Génie, les profiteroles avec Profiterolles Chérie… c’est maintenant au donut ce fameux beignet rond avec un trou au milieu qui nous vient des USA d’avoir son enseigne dédiée à Paris. Mais nous sommes loin du beignet frit industriel. Ici on vend des donuts gourmets ! D’ailleurs c’est ce que vous verrez écrit sur la vitrine 🙂

Préparation maison de manière artisanale, cuit au four et revisité par Gabrielle Jones, Championne de France de pâtisserie, les donuts que vous trouverez chez Les Petits Donuts ont une texture légère et particulière.

Les Petits Donuts - Le Blog de Natte Les Petits Donuts - Le Blog de Natte

On mange quoi ?

Bon des donuts vous l’aurez compris ! Vendus à l’unité, par 4, 6 ou 12 il y a les parfums du jour ou les classiques. Ils possèdent tous un parfum original et sont recouverts d’un glaçage exquis… Vous pourrez les déguster sur place avec une boisson ou à emporter. L’endroit est assez sympa, style petit coffee shop parisien et en prime si vous regardez vers le sol, vous verrez à travers une vitre le pâtissier préparer en live ces petites merveilles.

Parmis les différents donuts vous trouverez des saveurs comme caramel beurre salé et éclats d’amandes dorées, Nutella noisette, noix de coco-vanille de Magascar, thé vert Matcha, carotte cake orange… et la liste est encore longue.

Les Petits Donuts - Le Blog de Natte img_2112

Verdict

Je me suis pris une boite de 4 et j’ai gouté au donut caramel beurre salé et éclats d’amandes dorées et à celui à la noix de coco-vanille de Magascar recouvert d’un glaçage fruit de la passion. Oh mon dieu mais quel régal !! Texture légère, un peu de croustillant, on se régale. Pas lourd, on en redemande ! J’ai du me contrôler pour ne pas engloutir la boite en 30 secondes 🙂

Le prix : 3,90 le donut / 15 euros la boite de 4 / 21 euros la boite de 6. Oui, ce n’est pas donné. Le prix à payer pour la qualité ? En tous cas, l’accueil est très sympa. Un regret, pas de café sur place (mais du thé et du chocolat chaud) mais bientôt m’a t-on assuré.Si vous voulez vous faire plaisir, ou pour une petite occasion allez y vous vous réglerez. Oui, ces donuts en valent le détour !

Les Petits Donuts - Le Blog de Natte Les Petits Donuts - Le Blog de Natte

Plus d’infos

Adresse : 20 rue Chanzy, 75011 Paris
Metro : Charonne ou Faidherbe-Chaligny
Téléphone : 01 48 87 72 87

Ouvert du mardi au samedi de 10h à 19h30. Possibilité de commander en ligne ou de faire des commandes spéciales pour vos événements.

Site internet : http://lespetitsdonuts.com

 

J’ai testé : Le Café Oberkampf, coffee shop Parisien

Bonjour ! Aujourd’hui je vous fait découvrir un petit café – restaurant qui est une vraie trouvaille ! Un  coffee shop parisien tout mignon, très cosy avec une excellente cuisine et un café digne de ce nom. Et avec une ambiance  un peu « confidentielle ». Bref, des endroits comme j’adore à Paris !

Comment je l’ai découvert ? Grâce à ses alléchantes photos postées sur Instagram… Et pourtant j’éais déjà passé devant plusieurs fois, car situé juste à coté de mon studio de yoga. Mais il est tout petit, et de l’extérieur, rien d’ostentatoire je ne l’avais même pas remarqué.  Je me suis donc décidée à m’y arrêter et  à pousser la porte.

Le lieu 

Plantes vertes suspendues, bois clair et ambiance un peu hipster… Dans ce petit et même tout petit  coffee shop (4 tables)  règne une ambiance super cool parisien – bobo – frenglish. La salle est toute petite. Il y a 4 tables, 2 coins comptoirs le long de la vitre avec 4 tabourets et le bar avec sa  machine à espresso (de chez Coutume) et l’équipe qui cuisine derrière.  Peu places assises donc. Un petit banc en bois devant qui peut faire l’affaire pour s’installer et pour déguster votre café par les jours de soleil ou en attendant qu’une place se libère à l’intérieur.

Café Oberkampf - Le Blog de Natte Café Oberkampf - Le Blog de Natte

Dedans, on s’y sent bien posés et on a envie de rester la  pour se relaxer. En fond sonore on entend du Sinatra ou encore du George Benson. Les chaises sont très conforts et la banquette moelleuses avec de jolis coussins. Accueil très chaleureux, malgré le fait que l’équipe du jour avait un peu de mal avec le français 🙂

Qu’est-ce qu’on mange ? (Et qu’est-ce qu’on boit ?)

 Tout d’abord du café. Logique dans un coffre shop ! On le deguste sous forme d’espresso, latte ou cappuccino, macchiato ou filtre. Ce par quoi j’ai terminé mon repas et je dois l’avouer il était excellent. Mais le Café Oberkampf est aussi un lieu on l’on vient déjeuner, brancher ou goûter à toute heure de la journée. Vous pourrez gouter comme moi et mon amie aux délicieux toast d’avocat et feta,  à celui à l’Haloumi et surtout surtout a leurs merveilleuses shakshuka (celles qui m’ont alléchées sur Instagram).

Café Oberkampf - Le Blog de Natte Café Oberkampf - Le Blog de Natte

La shakshuka est une recette d’oeufs pochés dans une sauce tomate, poivrons, oignons, ail, épices et légèrement relevé avec de l’harissa. Nous avons goûté également leur version « green » avec poireaux, épinards et pignons de pain.
Et pour finir avec le café, des cookies maison. D’ailleurs ici les pâtisseries sont faites maison et attendent sagement sur le bar d’être dégustées !

Leur thé glacé maison est lui aussi excellent. Côté tarifs : tartines et sandwiches aux prix de 8 euros, œufs façon shakshuka avec tomates, oignons et épices, ou version green avec épinards, poireau et pignons (7 à 17  euros selon le nombre d’œufs), pâtisseries maison entre 3 et 6 euros, boissons 2,50 à 5,20 €. Le Café Oberkampf propose aussi des salades et divers grignotages.

img_0324 Café Oberkampf - Le Blog de Natte

Verdict 

Produits frais, de qualité et très bien cuisinés! Tout est succulent! Seul petit bémol l’endroit est minuscule et ils ne prennent pas les réservation donc armez vous de patience car il y a beaucoup d’attente surtout le weekend. En tous cas, ici on prend son temps, on mange en mode slow food. Personne ne vous pressera pour que vous liberiez la table.

Si vous y allez tôt ou après le rush du déjeuner vous apprécierez d’autant plus l’endroit. Ce qui vous est proposé à la carte vous permet de bruncher au Café Oberkampf tous les jours de la semaine.
De plus, si vous y allez comme moi avec une amie végétarienne, elle sera ravie car beaucoup de mets sont végétariens. Nous avons adoré l’endroit et c’est vraiment un lieu qui vaut le détour. Les tarifs sont raisonnables et on s’est absolument délectées de notre repas.

En savoir plus

Café Oberkampf, 3 rue Neuve Popincourt 75011 Paris.

Ouvert du lundi au vendredi (sauf mardi), de 8h30 à 17h30 et samedi/dimanche, de 9h30 à 18h30. Pas de réservations.

J’ai testé : le coaching en rangement avec Elodie, Home Organiser

Aujourd’hui je vous parle bien-être. Parce que oui, avoir une maison ou un appartement bien rangé, ne nous voilons pas la face, c’est tellement plus agréable que de vivre dans un endroit bordélique… Ou sinon, il y a les gens comme moi. Tout est super bien rangé en surface et dans les tiroirs ou les placards, c’est le bazar !

Et souvent, dans mes lectures bien-être, cela revient : un endroit bien rangé est un endroit on l’on se sent bien.  Et je me sens d’autant plus concernée en tant que jeune maman parfois débordée par le manque de temps !
J’ai testé pour vous le coaching en rangement et j’ai rencontré la pétillante Elodie qui est « Home Organiser ». Voici son interview 🙂

 

tri-de-papiers

Bonjour Elodie, racontes-nous le métier de coach en rangement ?

Le métier d’ Home Organiser consiste à intervenir chez les particuliers pour les aider dans le rangement de la maison.

Je rencontre beaucoup de mamans parmi mes clientes :

– les « jeunes mamans » qui se sentent dépassées par une accumulation de bazar dans 1 ou plusieurs pièces de leur maison et qui ont besoin de 2 éléments déclencheurs:

  • que l’on s’y mette à 2.
  • d’être coachée et d’entendre des conseils et astuces de rangement tout au long de mon intervention.

les femmes enceintes qui, voyant le terme approché et la chambre de bébé toujours pas prête, comprennent vite qu’il est préférable de faire intervenir une professionnelle du rangement.

  • les femmes qui travaillent beaucoup et qui délaissent leur intérieur : celles-ci sont contentes d’avoir un avis extérieur sur le rangement de leur dressing par exemple. Il y a aussi les phobiques de l’administratif qui sont soulagées que j’ouvre et classe leur courrier à leur place.

Qu’est ce qui te plaît dans le rangement ?

Au départ, j’aime « ranger » pour gagner en efficacité, je suis convaincue que l’on agit plus vite dans notre quotidien si on a mis une organisation de notre intérieure en place. Ensuite, le rangement procure un vrai bien-être et un sentiment d’allègement que tous apprécient ( même les plus conservateurs).

Quand on range, on voit ce que l’on possède déjà et on évite de surconsommer à tort…on peut même avoir la chance de devenir minimaliste !

Qu’est ce qui est le plus difficile à ranger ?

Ce que mes clientes ont le plus de mal à ranger, ce sont les choses auxquelles elles tiennent- par une relation affective j’entends. Il faut faire un gros travail de lâcher-prise pour certains objets, je les aide dans cette étape qui touche l’affect.

Qu’est ce qui est le plus facile à ranger ?

Du côté des vêtements, il est facile de ranger les habits devenus trop petits ou franchement abîmés. Les clientes trouvent une grande satisfaction à aérer leurs garde-robes et « voir » enfin ce qu’elles ont vraiment comme vêtements à porter.

coach-en-organisation-by-elodie

Quelle est la meilleure approche quand on veut faire du rangement ?

C’est comme pour les régimes, il est nécessaire de se fixer un objectif raisonnable en terme de temps ; sinon, on est frustré par le temps et soit on bâcle alors que l’on avait commencé avec une approche très pragmatique, soit on laisse le travail en plan et il faudra, à nouveau beaucoup de courage pour s’y remettre. A titre d’exemples, il ne faut pas hésiter à compter 4 heures pour ranger un des lieux suivants : un dressing, une grande bibliothèque, des placards de cuisine, les jeux des enfants.

Quelle astuce donnerais-tu aux jeunes parents ?

Faire participer tous les membres de la famille aux tâches ménagères, et ce, dès le plus jeune âge. Le secret est de valoriser le travail accompli, leitmotiv de la méthode Montessori !

De mon expérience de coach en rangement, je parviens toujours à rendre l’enfant le plus réticent qu’il soit, à être fier de ce qu’il a rangé ou nettoyé.

C’est tout aussi gratifiant et amusant de s’approprier une technique pour ranger ses jouets, ses livres ou ses cartes Pokemon que de savoir faire un puzzle tout seul.

Peux-tu nous livrer quelques secrets de ta méthode ?

La façon de ranger est différente chez chaque cliente puisqu’il n’y a pas de profil-type de clientes. On avance plus ou moins vite dans le rangement selon si ma cliente se sépare facilement des choses dont elle n’a plus besoin. Même si ce qui me fait entrer chez quelqu’un est l’objectif de ranger, je dois travailler surtout l’aspect psychologique pour faire avancer ma cliente dans son rangement le plus efficacement et durablement possible. J’interviens toujours à côté des personnes : je range en même temps qu’elles mais jamais à leurs places. Du coup, je dois m’efforcer de respecter le temps que cela peut prendre…Ma méthode consiste à ce que mes clientes soient fières d’avoir été actrices de leurs désencombrements et qu’elles détiennent toutes les clés pour être autonomes dans les autres coins de la maison.

Penses-tu qu’il est obligatoire de vider sa maison pour avoir un intérieur bien rangé ? 

Je pense surtout que pour que son intérieur soit pratique, il faut que l’on y ait gardé que ce qui nous est vraiment utile ! Donc, indirectement…OUI, il faut alléger son intérieur pour apprécier ce que l’on a dedans et pour qu’il soit plus facile à le maintenir rangé.

Penses-tu que tout le monde, en étant bien coaché, peut réussir à devenir un pro du rangement ?

Bien sûr, à partir du moment où l’on en ressent l’intérêt, il faut avoir un premier déclic. Il faut tester de désencombrer un endroit, et après, on a le virus, on ne peut pas s’empêcher de continuer !

Comment peuvent te contacter ceux qui seraient intéressés par ton aide ?

J’interviens sur toute l’Ile de France, je suis joignable du lundi matin au dimanche soir, de 8H à 21H, au 06 08 80 21 40 ou bien sur mon site : ainsi que byelodie.fr et sur ma page facebook , pinterest ou twitter.

Côté tarifs, cela revient à 27 € de l’heure pour le client ( puisqu’ils bénéficient de 50% de déduction d’ impôts comme service à la personne). N’hésitez pas à vous rendre sur la page tarif de mon site pour en savoir plus.

 Merci beaucoup Elodie ! 

 

 

 

 

J’ai testé : Umami, premier Matcha Café Parisien

En plein cœur de Paris, je vous emmène découvrir  Umami Matcha Café, un lieu propose des boissons et déclinaisons autour du matcha, des cafés de spécialité, ainsi qu’une offre de restauration et un corner épicerie japonaise.

Umami fait partie des cinq goûts fondamentaux,  avec le sucré, l’acide, l’amer et le salé. C’est-à-dire qu’il stimule directement notre langue. C’est un mot japonais qui signifie « goût savoureux ».

Le matcha

Traditionnellement utilisé dans la cérémonie du thé au Japon, le matcha est une fine poudre de thé vert. La poudre est réalisée à partir de jeunes feuilles de théiers, cultivées en plantation ombrée pendant trois semaines avant la récolte. Le  matcha d’Umami Matcha Café est issu de l’agriculture biologique et est produit à Uji dans la préfecture de Kyoto au Japon, la région la plus réputée pour ces thés verts. Le matcha est connu pour ses bienfaits exceptionnels pour la santé, son effet vivifiant, ses vertus anti-oxydantes et son effet détoxifiant.

Umami matcha café - le blog de natte Umami matcha café - le blog de natte

Le lieu 

Dans une rue au calme derrière la place de la République se trouve le premier matcha café parisien auto-proclamé. L’atmosphère est simple et sophistiquée, les sièges très confortables et modernes.
Une petite plante sur chaque table et une carafe d’eau avec un morceau de charbon dedans. Un comptoir carré au centre avec des sièges hauts ou l’on peut déjeuner, prendre le café (ou le thé!) et admirer les patisseries du jour au matcha. Il y a également un corner épicerie japonaise ou vous pouvez trouver des produits que vous dégusterez à la carte et qui sont signalés par un astérix.

L’accueil était très sympa et chaleureux malgré la salle pleine. Il était agréable de constater qu’une partie de la clientèle était nippone. Cela donne le ton en arrivant.

Umami matcha café - le blog de natte Umami matcha café - le blog de natte

Que mange-t-on ?

A la carte, vous pouvez bruncher toute la semaine, petit déjeuner,  déjeuner ou goûter une patisserie, le tout sur la base d’une cuisine d’inspiration japonaise.
Le petit déjeuner donne assez envie à la lecture : smoothie bowl au matcha ou encore granola aux écorces de yuzu.

Au déjeuner, un choix restreint mais alléchant. Et à savoir que tous les plats sont réalisés minutes, sur place avec des produits frais. Des petites entrées à partager comme l’ aubergine grillée fondante au miso blanc ou des plats plus copieux : un a base de poisson, un à base de viande et un végétarien. Vous retrouverez également le choix avec  l’entrée, le plat et le dessert du jour. Je me suis laissée tenter pour ma part pour le plat carnivore : un donburi composé de  riz tsuyahime, poitrine de porc croustillante, purée de poivrons, choux blanc et algues nori servi dans un grand bol.  C’était honnêtement succulent !

Umami matcha café - le blog de natte  Umami matcha café - le blog de natte
Et même si ensuite je n’avais plus faim je me suis laissée tentée par un dessert car tout le déjeuner j’ai lorgné sur les patisseries exposées au comptoir. Entre le cake matcha et chocolat blanc, le cheesecake ou encore le tiramisu au matcha, difficile de choisir …

Le serveur était super sympa et m’a expliqué les spécificités de chaque dessert. J’ai donc commandé un fondant  au sésame et à la crème de matcha. Accompagné bien sur … d’un matcha latté ! Qui s’est avéré délicieux ! C’était la premiere fois que j’y goutais et je n’étais pas déçue. Très doux et légèrement amer, moi qui suis une coffee addict, j’ai vraiment appréciée la boisson.
En plus, la barista était super sympa et m’a meme donné le choix pour le dessin de mon matcha latte 🙂

Umami matcha café - le blog de natte Umami matcha café - le blog de natte

Verdict 

Un lieu à tester sans hésiter. J’aurais cru que vu l’endroit et le concept, le service ou la clientèle auraient été un peu trop « parisiens » (si vous voyez ce que je veux dire… 🙂 ) Mais pas du tout. Une clientèle assez détente, pas maxi bobo  comme un peu plus loin chez Nanashi – hihi-  et un service vraiment, vraiment cool et chaleureux. Aussi sympa d’y aller pour déjeuner que juste pour déguster une boisson au matcha l’après-midi plus au calme. La prochaine fois je testerai leur brunch qui à l’air extra. Notez que l’endroit est propice pour les végétariens, vegan et intolérants au gluten !

En tous cas la carte est alléchante et le choix de boisson à base de matcha est assez large : matcha frappé, cappuccino de matcha, shot de matcha, matcha latte chocolat blanc et lait de soja… vous trouverez de quoi satisfaire votre curiosité.

Un dernier point sur l’addition : un plat, une boisson chaude un dessert : 25 euros. Le prix des boissons se situe entre 2,70 et 7 euros.  Pas donné mais pas non plus excessif comparé aux autres coffeeshops  parisiens de ce type.

Et dernier petit plus : vous pouvez prendre des cours de cuisine japonaise sur place ou participer à un atelier pour apprendre à faire votre matcha vous même !

img_0244 Umami matcha café - le blog de natte

En savoir plus 

Umami est ouvert tous les jours (sauf le lundi) de 9h à 19h.

Adresse : 22 Rue Béranger, 75003 Paris (Métro République)
Pour voir la carte ou en savoir plus : https://umamiparis.com/matchacafe/ 

J’ai testé : Le Pilates Maman Bébé au Padma Studio

Envie de tester une activité bien-être avec bébé ? Je vous propose aujourd’hui de découvrir le Pilates Maman-Bébé que j’ai découvert dans le très joli Padma Studio.

Vous avez peut-être envie quand vous êtes jeune maman de vous accorder un peu de temps pour vous mais vous n’en avez pas forcément l’occasion. Le Pilates Maman-Bébé peut-être un bon compromis ! Et si vous n’êtes pas une jeune maman, c’est aussi l’occasion de découvrir la méthode Pilates 🙂

Le Pilates 

Déja le Pilates c’est quoi ? C’est une méthode inventée par un allemand en 1880, Joseph Pilates. Cette méthode se veut être une approche globale du cours qui comprend des centaines d’exercices   basés sur la respiration, la concentration, la relaxation, le centrage et l’alignement. On le pratique sur un tapis de sol, dans une tenue confortable. On associe souvent le Pilates au yoga (Hatha) pour son approche douce et son côté bien-être. Le Pilates permet de s’assouplir, de se muscler et de se redresser en douceur. Tout le monde peut le pratiquer à condition d’être bien encadré.

Pilates Maman Bébé - Le Blog de Natte  Pilates Maman Bébé - Le Blog de Natte

Le Pilates Maman Bébé

Le Pilates Maman Bébé propose des exercices adaptés à la période postanatale, qui permettent de recouvrer une bonne tonicité du périnée et des muscles abdominaux, d’accroitre sa force, sa souplesse et sa coordination.
Les cours se déroulent dans une ambiance  chaleureuse. Les mamans viennent avec leurs bébés
et sur place tout le matériel nécessaire est fourni :  tapis et jouets.

Pilates Maman Bébé - Le Blog de Natte

Le lieu 

Quelle jolie découverte !! Le Padma Studio se situe à Fontenay-sous-Bois et est accessible en métro (ligne 9 Croix de Chavaux). Dans une petite rue calme, se situe ce centre de pratiques corporelles et artistiques au coeur d’un jardin coloré. Le Padma Studio accueille une équipe de professeurs indépendants et propose des cours de Hatha Yoga, Vinyasa, Pilates… Un lieu vraiment unique, avec une atmosphère paisible. Le Studio est tout confort, joliment décoré et au calme. Il propose également divers ateliers régulièrement.

Pilates Maman Bébé - Le Blog de Natte

Le cours

Le cours se déroule en fonction du rythme des bébés ! L’ambiance est  amicale et chaleureuse. Les tétés, les changes et les gazouillements ou les pleurs, font eux aussi partie du cours 🙂 On commence sur le tapis avec un échauffement doux et on enchaine les exercices de renforcement. Bébé s’amuse sur son tapis. Et quand il en a marre d’être seul ou quand il montre son envie de participer on l’intègre dans les exercices !  Sur le tapis entre les jambes, ou sur les tibias quand on fait le renforcement des abdominaux par exemple.

Pilates Maman Bébé - Le Blog de Natte

Le cours passe très vite car entre les bébés et les mamans, on s’amuse ! C’est très agréable de faire une activité ensemble et cela renforce le lien. C’est du temps de qualité passé avec son enfant. Concernant le Pilates en lui même, je trouve que c’est une très bonne méthode pour se muscler et se remuscler  en douceur. Certes, on ne transpire pas mais le travail est bien la. Je ne peux que recommander cette méthode qui peut venir également en complément d’une activité physique plus intense. Cette méthode est d’autant plus recommandée pour les jeunes mamans qui ont besoin de se retonifier les muscles après la grossesse.

https://trainme.co https://trainme.co

Maya, la professeure est très douce. Maman elle-même de deux enfants, on sent qu’elle sait bien ce qu’elle fait. Le cours est vraiment très agréable car elle prend le temps de vous étirer en même temps. L’accent est mis également sur le périnée pendant le cours, ce muscle qui a supporté le poids de votre bébé pendant tous ces mois de grossesse.

Ce que j’ai le plus aimé : me faire du bien en partageant ce moment avec mon bébé et la douceur de Maya.

En savoir plus 

• Maya donne des cours 2 fois par semaine au Padma Studio. Elle donne également des cours à Paris et à domicile.
Pour en savoir plus rendez-vous sur son site internet : http://www.mayachemouni.com

Le Padma Studio se situe au portes de Paris et est facilement accessible en transports en commun. N’hésitez pas à découvrir ce havre de paix, je vous le recommande !

https://trainme.co

A bientôt !

 

 

City Guide : Lisbonne

 

Lost in Lisboa !  Cela fait longtemps que je n’ai pas publié dans la rubrique Voyages, et quoi de mieux que de vous parler d’une ville que j’aime énormément et pour laquelle j’ai eu un véritable coup de coeur : la belle Lisbonne. J’y ai séjourné plusieurs fois et je suis ravie de vous présenter ici un petit city guide de la ville. Surprenante, accueillante, lumineuse, photogénique et délicieuse, impossible de ne pas revenir conquis de la ville aux sept collines !

Entre le quartier désormais arty de Barrio Alto, les rues typiques qui résonnent des chants du Fado de l’Alfama, du Chiado, les grandes artères historiques autour de Praça do Comercio, les pastéis de nata de Bellem, les quartiers moins touristiques comme Campo de Santana, le nouveau Lisbonne, tout en rupture avec les couleurs et le linge aux balcons des quartiers anciens, les trottoirs pavés en mosaïques, les azulejos et le tram n°28… Prévoyez un voyage sur mesure à la découverte des richesses lisboètes.

lisbonne-avec-tripconnexion-linge-balcons

Lisbonne surprend et émerveille à chaque coin de rue, chaque repas est un voyage en soi, avec ses tascas, des cantines, parfois de deux tables, au milieu de cours magnifiques et charmantes, indétectables depuis l’extérieur. Et des rencontres inoubliables ! Un séjour à Lisbonne est étonnant de facilité pour des français. Très nombreux sont les portugais parlant français, ou du moins le comprenant. De nombreuses inscriptions sont d’ailleurs en français, notamment sur les échoppes anciennes.

Sans oublier que nous parlons ici de la ville qui a vu les plus grands explorateurs partir découvrir le monde. Une énergie que vous ne manquerez pas de ressentir depuis la tour de Belém, monument emblématique de Lisbonne, porte vers l’océan Atlantique et véritable appel à l’aventure.

Découvrir Lisbonne c’est aussi :

Déambuler dans les quartiers mythiques de la ville :

  • Se perdre dans l’Alfama

Le plus ancien quartier de Lisbonne est également le plus emblématique : ruelles étroites bordées d’immeubles colorés, parfois recouverts d’azulejos et souvent par le linge qui sèche aux balcons. L’air est parfumé des fleurs, des odeurs de cuisine qui s’échappent et ponctué des airs de fado qui viennent donner à l’ensemble une couleur unique !

  • Passer le début de soirée (et la nuit !) dans Bairro Alto

Populaire le jour, avec tout de même quelques boutiques alternatives et lifestyle dans l’air du temps, le quartier prend toutes ses couleurs le soir venu. Des bars, des restaurants, des librairies, des discothèques ouvrent leurs portes sur des rues aux panoramas plongeants exceptionnels. Les lisboètes côtoient les noctambules de passage et chaque soirée est exceptionnelle.

  • Trouver les plus beaux points de vue à tout moment

Ce sera relativement facile, vous ne ferez que monter – descendre – remonter… Les panoramas sont donc légion. Certaines rues paraissent infranchissables sans cordée tellement les pentes sont ardues mais cela se fait ! Et permet de savourer encore mieux les bons petits plats qui ponctuent un séjour lisboète digne de ce nom !

lisbonne-sur-mesure-tripconnexion-vue-ville    lisbonne-voyage-personnel-tripconnexion-tour-de-belem

Découvrir Lisbonne depuis le tram n°28

Jaune vif. Des chromes qui luisent au soleil. Un intérieur bois chaleureux, du sol aux assises. Vous êtes dans le mythique tram n°28 ! Il démarre dans le riche quartier d’Estrella, en bord du Tage, passe plaça Luis de Camöes, poursuit dans les rues de la Baixa avant de grimper l’Alfama, surplombe la Sé, négocie des virages en épingles à cheveux, freine dans un crissement strident avant de repartir de plus belle. Il reste en arrête de colline entre Largo das Portas o Sol et le Castello de Sao Jorge tandis qu’en contrebas s’étendent les toits rouges et les murs bigarrés de l’Alfama jusqu’aux rives. Il reprend ensuite sa course folle jusqu’à Largo da Garça où l’attendent de nouveaux aventuriers pour 45 minutes de découvertes et d’émotions !

lisbonne-avec-expert-locaux-tram

Se régaler à chaque repas

Dans le désordre et sans exhaustivité, vous découvrirez vous mêmes vos meilleures adresse. Les poissons frais grillés dans, quasi, chaque restaurant que vous croiserez ; les nombreuses pastelarias (la Confeitaria Nacional, Versailles, Sao Roque…) ; Punto final, un restaurant au bord de l’eau, à l’embouchure du l’océan, après une belle promenade le long des quais (surprenant la première fois !), sous la bénédiction du Cristo rei lisboète, tout un programme ! (à faire lorsqu’il fait suffisamment chaud pour manger dehors, afin de profiter de la terrasse, véritable intérêt du lieu), Et évidemment, la pâtisserie Belém, considérée comme la meilleure de Lisbonne depuis 1837, pour ses fameux pastéis de napa, dégusté tièdes, recouvert de cannelle, dans l’une des nombreuses salles recouvertes d’azuléjos bleu et blanc, à la décoration dorée Art Nouveau pour une véritable expérience lisboète !

Être ébahis par le Mosteiro dos Jerominos

Une fois sortis de la pâtisserie, et avant de monter en haut de la tour de Belém, l’un des moments fort de Lisbonne est la découverte du monastère des Hiéronymites : un monument religieux gigantesque, construit par le roi Manuel 1er en 1502, en hommage aux grandes découvertes de Vasco de Gama. Des décorations de pierre aussi fines que de la dentelle, des représentations florales, animales, imaginaires aussi riches que complexes, des voutes extraordinaires, le tout classé au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1983.

lisbonne-voyage-surmesure-tripconnexion-azuleros

Les musées…

Le musée national des azulejos (7000 pièces, dont certaines du XVIe siècle), le Museu di Carmo, le musée Calouste Gulbenkian (une fondation qui vaut la visite autant pour ses collections que pour le lieu !), le musée océanographique (l’un des plus grands d’Europe, exceptionnel !), le museu do Oriente (sur la richesse de ses trésors coloniaux), le musée Barardo… Vous manquerez inévitablement de temps pour tout faire, pourtant ils sont chacun exceptionnels.

De loin,( ou de près, c’est vous qui voyez !), vous verrez immanquablement le pont du 25 avril, suspendu au dessus du Tage et dont l’inspiration du Golden gate de San Francisco ne manquera pas de vous interpeller ! Le Cristo rei, de 28 mètres de haut, situé face à Lisbonne (à Almada), inspiré du Christ rédempteur de Rio de Janeiro (vous devriez reconnaître aussi !) et vous croiserez la route de nombreux lieux immanquables, exceptionnels, parfaits, que vous ne manquerez pas de lettre dans votre top liste en recommandation à vos amis qui devront à leur tour découvrir cette ville extraordinaire.

Alors tenté par une petite escapade ?

J’ai testé : la journée internationale du yoga

Bonjour à tous,

Aujourd’hui un petit post pour vous parler de l’International Yoga Day. C’est à l’initiative du premier ministre indien Narendra Modi que l’assemblée générale de l’ONU a adopté le jeudi 10 décembre 2014 une résolution invitant à célébrer la journée du yoga, et permettre ainsi de « faire connaître les bienfaits de la pratique du yoga ». 177 nations se sont associées à cette initiative.

Narendra Modi avait déjà montré l’exemple en nommant un ministre du Yoga à l’occasion d’un remaniement du gouvernement indien !

Lole white tour - le blog de natte   Lole white tour - le blog de natte

En France et dans le monde plusieurs événements on eu lieu autour de cette journée pour sa seconde édition. L’année dernière j’ai eu la chance d’être aux premières loges sous la Tour Eiffel face à l’unique  Elena Brower au milieu de milliers de yogis pour le Lolë White Tour.

Cette année c’est un peu plus calme, mini-moi oblige 🙂 Mais j’ai pu prendre le temps ce matin de m’accorder une heure pour faire ma  Mysore (C’est quoi le Mysore ? je vous explique tout ici).

Je profite de cette journée pour vous partager une infographie parlante sur le yoga et la place qu’il prend aujourd’hui dans notre société (source : www.stampaprint.fr). Mais n’oubliez pas, pratiquer le yoga, ce n’est pas une compétition. C’est une philosophie de vie.

Bonne journée,

Namaste

yoga - le blog de natte